Insuffisance Rénale aigüe

L’IRA atteint 2 millions de patients par an dans les pays développés. On distingue :

  • l’IRA organique ou parenchymateuse (65% des cas)
  • l’IRA pré-rénale ou fonctionnelle (25%)
  • l’IRA post-rénale ou obstructive (10%)

L’IRA liée à la maladie causale provoque 50% de décès, et 40% de patients doivent être dialysés.

L’intoxication au cisplatine notamment lors d’une chimiothérapie, provoque une IRA parenchymateuse accompagnée d’une nécrose tubulaire aigüe (nephrotoxique).

Le cisplatine s’accumule dans le rein au niveau des tubules proximaux jusqu’à atteindre une dose toxique provoquant un stress oxydant, une inflammation, et déclenchant une nécrose programmée.

SeaBeLife a développé une molécule capable de prévenir la néphrotoxicité.

SeaBeLife intervient notamment en traitement préventif de l’IRA induite au cisplatine grâce à un traitement court.