DÉPROGRAMMER LA MORT CELLULAIRE

UNE INNOVATION DE RUPTURE POUR TRAITER LES PATHOLOGIES AIGuëS

notre mission : Développer de nouvelles molécules pour traiter des pathologies aiguës

SeaBeLife cible en priorité l’insuffisance hépatique aiguë (IHA) et l’insuffisance rénale aiguë (IRA). Le foie et les reins sont des organes vitaux. A ce jour, il n’existe pas de thérapies efficaces, hormis chirurgicales, pour traiter ces pathologies. Notre objectif est de répondre à ce besoin thérapeutique, en améliorant la prise en charge et la qualité de vie des patients, en évitant les complications pour sauver des vies.

NOTRE expertise: inhibER LA mort cellulaire régulée

SeaBeLife développe des familles de molécules brevetées capables de déprogrammer la mort cellulaire. Elles ont une action spécifique sur le mécanisme moléculaire régulant cette mort par nécrose et peuvent ainsi protéger les cellules et restaurer les tissus et les organes.

Il s’agit de « First-In-Class Drugs ».

notre Approche: LA CULTURE DE L'Innovation

SeaBeLife développe des traitements s’adressant aux patients hospitalisés pour des pathologies aiguës. Elle prend sa source dans la recherche académique et ira jusqu’en phase II exploratoire avant de conclure des partenariats avec des laboratoires pharmaceutiques pour assurer la commercialisation de ses molécules.

NOTRE TechnologIE BREVETÉE la famille des Sibirilines

Les sibirilines sont des petits composés chimiques, facilement synthétisables, qui inhibent spécifiquement la nécrose régulée. Elles ont donc un rôle cytoprotecteur.

LES applications

developPEment DE NOUVELLES solutions thérapeutiques pour traiter des pathologies aiguës

Inhibition DE la NéCrose régulée

Encore méconnue il y a quelque temps, la nécrose régulée apparaît aujourd’hui comme étant à l’origine de multiples pathologies aux issues dramatiques telles que les insuffisances hépatiques et rénales aiguës. La nécrose régulée se traduit alors par une atteinte brutale et massive des organes engageant le pronostic vital.

Attaque brutale et massive des fonctions hépatiques. La nécrose régulée est induite lors d’une IHA et en particulier lorsqu’elle est générée suite à une intoxication médicamenteuse notamment par du paracétamol (première cause d’hépatotoxicité en France).

Arrêt soudain des fonctions rénales. La nécrose régulée est induite lors d’une IRA et notamment lors de traitements anti-cancéreux (au cis-platine par exemple), particulièrement néphrotoxiques.

 

News